Besançon Football - Site officiel du BF - Besançon Football

ACTUALITES





Posté le 07/03/2020

Des hommes avertis…



Apparus en grosse difficulté, la semaine dernière devant Roche/Novillars, les Bisontins enchaînent, ce samedi (18h) à Léo-Lagrange, avec la réception d’un autre relégable. Le but : être meilleur et bien sûr gagner, face à Valdahon/Vercel.



20 points d’avance sur Valdahon/Vercel au coup d’envoi et un net statut de favori. Voilà le tableau. Pour avoir failli tomber dans cet impressionnisme, la semaine dernière sur la même pelouse de Léo-Lagrange, le Besançon Foot devrait, cette fois, éviter de tomber dans le piège. Samedi dernier, les valeureux rochois rappelaient ainsi qu’il n’y avait point de salut, sans conviction. « C’est une lapalissade de dire que ce ne sera pas difficile de faire mieux » témoigne Hervé Genet.

D’une certaine façon, le coach bisontin pourrait être heureux que ses garçons aient connu cette expérience difficile, mais finalement indolore au classement. Une donne comptable que le technicien doubiste sait primordiale. « La saison dernière, on avait perdu trop de points contre les équipes du bas de tableau. Jusqu’ici, ce n’est pas le cas cette saison, mais à nous de le confirmer, en faisant respecter le nouveau statut qui est le nôtre ». Pour cela, un impératif, sous forme de rappel à l’ordre : « ne plus descendre sous un certain niveau, comme on l’a fait contre Roche/Novillars ».
 

« La réussite, il faut la provoquer »


Alors que son équipe avait su enchaîner, entre mi-novembre et début février, des rencontres où son panache, son audace dans le jeu aussi, avait généré une série de succès, il est venu le temps, pour Hervé Genet, de retrouver cette dynamique vertueuse. « Le premier ingrédient pour cela, c’est remettre de l’enthousiasme, des courses ». En clair, Besançon doit prendre son destin en main, a fortiori alors qu’il sait pertinemment ce qui l’attend.

« Valdahon/Vercel a sans doute d’autres atouts, mais on sera aussi confronté à une équipe regroupée, qui attendra l’erreur pour mieux nous contrer » prévoit l’entraîneur bisontin, désireux que son équipe « propose ». Et puis, « parce que ça passe par un succès ce samedi si l’on veut aller jouer quelque chose à Gueugnon », Hervé Genet pousse la réflexion basée sur la responsabilisation des troupes. « La réussite, il faut la provoquer ». En clair, il faut faire le boulot et le faire proprement.

Maxime Chevrier


Besancon Football


Dans le jeu et devant leur public, Wilfried Kiala et les Bisontins se doivent une petite revanche, par rapport au match de la semaine dernière. Photo Loïc Petitjean



Dans le jeu et devant leur public, Wilfried Kiala et les Bisontins se doivent une petite revanche, par rapport au match de la semaine dernière. Photo Loïc Petitjean





ESPACE PUB

Besançon Football




© 2017 / Besançon Football - Tous droits réservés