Besançon Football - Site officiel du BF - Besançon Football

FIL INFOS





Posté le 08/10/2017

Echos de Quetigny Soupe à la grimace


La déception ressentie à l'issue de la rencontre par les joueurs et le staff, était à la hauteur des ambitions et espérances placées dans cette compétition-phare, que représente, à juste titre, la Coupe de France. Mais il ne faudra pas pour autant sous-évaluer la prestation d'une valeureuse équipe de Quetigny, qui a su arracher sa qualification en faisant preuve de caractère, jusqu’à la fatidique séance des tirs au but (0-0, 4-2 aux TAB).

Laurent tient le choc. Si un garçon a ®assuré ce samedi, c’est bien lui. Propre et brillant dans ses buts, Olivier Laurent s’est fait une petite frayeur, en se retournant la main sur une de ses parades importantes. Le gardien bisontin, à nouveau marqué par la déception après le match, aura vécu un match dans le match assez détonnant avec Victor Loctin, le gardien de Quetigny auteur d’une partie assez exceptionnelle.

Pépins physiques. Ce n'est pas exactement une excuse à l’élimination, mais il faut toutefois souligner que l’équipe est toujours amputée de nombreux joueurs absents, car blessés ou convalescents. Surtout pour le secteur offensif : Amaouche touché cette semaine en championnat aux adducteurs est out un mois, Boussaïd (qui reprend cependant l'entraînement complet dès lundi), ou encore De Morais et Cyprien, qui devraient revenir dans le groupe de façon imminente (à Auxerre dès le weekend prochain ?). Tout ceci expliquant les récentes entrées en jeu du « joker » Di Pinto, qui était pourtant programmé pour revenir un peu plus tard.

Des ptits trous, toujours des ptits trous. La triste élimination en Coupe de France impactera la fin d’automne, avec quatre week-ends (en comptant le tour d’exempt) sans affiche pour les Bisontins. Ceux-ci seront néanmoins reversés en Coupe de Bourgogne-Franche-Comté et auront droit à « des matches amicaux bien pourris » a promis Hervé Genet, pas décidé à laisser « un jour de congé » à ses joueurs. C’est dit.

Bizarrerie. Des yeux aiguisés et expérimentés parmi le staff ont vite remarqué que le terrain du stade des Cèdres de Quetigny était particulièrement étroit. Et renseignement pris, le terrain ne mesure en effet que 62 mètres de large, ce qui le place dans la fourchette basse des dimensions communément admises pour une largeur de terrain.

Ce n'est qu'un au revoir. Si les Bisontins ont bien dit adieu à la Coupe de France pour cette saison, ils affronteront cependant de nouveau Quetigny (où aura lieu, jeudi soir, le prochain tirage) en championnat très prochainement (le 25 novembre). En tous les cas, cette élimination du Besançon Foot au cinquième tour, coïncide avec ce qui était la toute première confrontation de l'histoire entre les deux clubs en Coupe de France.

Distinction. En fin de semaine, Robin Vauthey, Kara Dabo et Lucas Cuenin ont appris qu'ils avaient été présélectionnés en équipe de Bourgogne-Franche-Comté pour participer à la Coupe des Régions. La décision pour savoir s'ils figureront dans cette sélection régionale sera définitivement rendue ce mercredi, après un match test contre la réserve du DFCO, leader en National 3.

A Quetigny, Benjamin Gonnot (avec M.C.)


Besançon Football


Olivier Laurent, ici soigné par le staff bisontin (Osvaldo Magnani et Dominique Sanches), s'est montré irréprochable. Photo Frédéric Reynes.






ESPACE PUB

Besançon FC