Besançon Football - Site officiel du BF - Besançon Football

A LA UNE





Savoureux

Posté le 11/10/2021

ll y a des soirs où l’on n’a même pas envie de parler de match référence. Car la vérité du terrain peut être remise en question du jour au lendemain. Non après ce beau succès du Besançon Foot à Pontarlier, il s’agit juste de savourer. Savourer un succès chez un adversaire où il est toujours difficile de s’imposer. Et aussi savourer un succès au scénario complétement fou.

Mené 2-0 à la 47e minute de jeu, le Besançon Foot a été secoué dès l’entame de match. Une frappe de Salvi était superbement détournée par Jeannin (22e) avant que Ntoukas ne joue les pompiers de service dans sa surface (24e). A la demi-heure de jeu le pontissalien Salvi ouvrait donc la marque et quand il la doublait au retour des vestiaires, l’affaire semblait mal engagée pour les protégés de Benoît Pansier.

Mais ce Besançon Foot timide depuis le début du championnat (une seule victoire), allait bien devoir se révolter un jour ou l’autre. Et c’est à Pontarlier que le réveil a sonné. Tout un symbole, c’est Nimani, l’expérimenté, qui redonnait confiance aux siens d’un superbe but de la tête tout en finesse. Une tête déposée, tout en toucher (1-2, 55e) qui venait récompenser une partition très solide. A l’aube du dernier quart d’heure, Batgi, en grande forme comme l’ensemble de ses partenaires, égalisait d’un beau plat du pied à l’entrée de la surface (2-2, 76e). Une minute plus tard, Chergui convertissait un penalty consécutif à une main pontissalienne (2-3, 77e).

Un scénario fou, ou plutôt complétement fou, car ces deux buts ont été marqués alors que le Besançon Foot était réduit à dix, Jeannin, auteur par ailleurs d’une très belle partie, ayant été expulsé peu après l’heure de jeu. Le Besançon Foot allait même évoluer à neuf suite à l’expulsion de Camara à la 80e. Et puisqu’il était écrit que cette équipe-là devait souffrir pour guérir, Vauthey sauvait les siens de deux parades superbes en fin de partie. « J’avais demandé aux joueurs de se surpasser, de mettre un supplément d’âme » analysait Benoît Pansier après ce succès. « Il fallait prendre des points et remonter au classement. » C’est fait. Ne reste plus qu’à savourer et à se remettre à travailler l’esprit plus léger.



Photo © Patrice DUTRULLE



Photo © Patrice DUTRULLE





ESPACE PUB

Besançon FC




© 2017 / Besançon Football - Tous droits réservés