Besançon Football - Site officiel du BF - Besançon Football

ACTUALITES





Posté le 13/01/2019

Vite retrouver la ligne



Un mois après avoir terminé, à bout de souffle, la première phase du championnat, deux mois après leur dernier succès, les Bisontins reprennent leur championnat, ce dimanche (14h30) à La Charité. Déjà avec la nécessité de vaincre, s’ils veulent rester dans les zones confortables.



Il y a quelques journées, il était encore question de quête de podium. On repense à ce match contre Montceau, bien sévèrement sanctionné par un revers (1-2), quelques jours avant le voyage à la Réunion. Ce coup d’arrêt a été bien plus important qu’il n’y paraissait, à chaud. « Sur les quatre derniers matches, on n’a récolté que deux points, soit un parcours d’équipe qui descend » tranche Hervé Genet.

Ces deux points récoltés étaient, en plus, apparus comme des déceptions, avec des matches nuls (Grandvillars et Avallon) qui avaient montré les limites physiques, d’une équipe assez logiquement émoussée. Alors que Louhans-Cuiseaux et Montceau (qui plus est après les résultats de ce samedi) se sont envolés au classement, en compagnie de Dijon (2), le Besançon Foot a néanmoins la belle occasion de retrouver, ce dimanche, une cinquième place qu’il a longtemps occupée, ces dernières semaines. A condition de savoir à nouveau gagner, ce qu’il a, finalement, peu fait, en championnat en 2018.
 

« Ne pas devenir une cible »


En quête de gros points, comme l’étaient Grandvillars et Avallon, La Charité, à domicile, rappellera sans doute une priorité, aux joueurs bisontins. « Quand on regarde le classement, il faut déjà penser à ne pas descendre. On a vraiment besoin d’un redressement » alerte le coach doubiste, pour qui la priorité du moment est claire : « Ne pas devenir une cible pour les équipes qui sont derrière nous ». Un succès dans le Cher, pour ce qui s’associe à un petit périple à l’échelle du National 3, annulerait ou tout du moins repousserait cette idée.

Pour retrouver l’allant et la solidarité qui faisaient du Besançon Foot un adversaire craint dans cette poule, des bases sont à reprendre. L’efficacité, qui a été une tare devant (avant-dernière attaque), avait le mérite d’être défensive, avant d’avoir encaissé, sur ces fameux quatre derniers matches de championnat, plus de buts (6), que lors des huit premières journées (4). CQFD. « Même si l’on repart un peu dans l’inconnue, après seulement dix jours de reprise, à nous de déjà nous remettre dans ces conditions de travail. Le reste, on verra plus tard » conclut Hervé Genet. Pour lui, pas question d’excès. Juste de rigueur.

Maxime Chevrier


Besancon Football


Rafael Dias et ses coéquipiers avaient mal fini l'année 2018, à Dijon. Leur volonté de rebondir sera scrutée, ce dimanche dans le Cher. Photo Loïc Petitjean



Rafael Dias et ses coéquipiers avaient mal fini l'année 2018, à Dijon. Leur volonté de rebondir sera scrutée, ce dimanche dans le Cher. Photo Loïc Petitjean





ESPACE PUB

Besançon Football