Besançon Football - Site officiel du BF - Besançon Football

A LA UNE





Nouvelle histoire, même ossature

Posté le 07/07/2019


La reprise de l’entraînement est programmée ce lundi (18h30), au complexe des Orchamps, pour le groupe National 3 du Besançon Foot. Après une intersaison marquée par le long épisode DNCG, place est faite au sportif et à un effectif qui, après avoir tant donné satisfaction la saison dernière, est très majoritairement reconduit.



Le ballon, rien que le ballon. Au Besançon Foot, les discussions vont de nouveau être normalisées et c’est bien tout ce qui compte. Une promesse, à l’aube de ce début d’été perturbé par une menace de rétrogradation administrative qui, maintenant évacuée, pourrait booster tout un ensemble. Insaisissables en 2019 (NDLR : 9 victoires, 5 nuls et aucune défaite en championnat), les Bisontins ont déjà des fourmis dans les jambes.

Ils entendent, et ont déjà entendu d’ailleurs, que le plus dur commençait pour eux, à savoir confirmer. Pour de tels insoumis, qui se sont régalé des challenges qu’on voulait bien leur donner ou penser inaccessibles, c’est presque une offense. Leur première réponse a fusé : en grande majorité, ils ont choisi de continuer, ensemble, sous le maillot bleu. Comme si cette histoire, qui va reprendre, était inaboutie. « Ces quatre dernières années, on avait enregistré beaucoup de départs et on reconstruisait tout chaque été. Là, c’est la première fois que je dispose d’une même ossature ».
 

Renforts, promotions chez les jeunes, ça bouge aussi


Hervé Genet, aussi, est rempli d’attente. Logiquement reconduit avec Vincent El Yacout (adjoint) et Dominique Sanches (entraîneur des gardiens), son précieux staff, le coach doubiste nuance néanmoins cette nécessaire notion de continuité. « Par rapport à il y a deux ans, seuls quatre joueurs sont encore là ». Le technicien fait ici référence aux deux attaquants Marius M’Baïam et Kévin Atangana, au fidèle Victor Di Pinto, mais également à Robin Vauthey, que les entraîneurs du groupe de National 3 avaient consacré meilleur gardien, de façon légitime.

D’autres garçons très précieux, sollicités par ailleurs, seront toujours là. On pense à Rafael Dias, que le même sondage avait porté au rang de meilleur joueur du championnat, ou à Madjid Mebrak, le meilleur buteur bisontin la saison dernière, avec ses 12 réalisations. De quoi envisager, avec également Yannick Cyprien, Moustapha Trousseau et Mehdi Adjoudj, de vraies solutions, devant, où des renforts sont annoncés. Meilleure défense du championnat la saison passée (NDLR : 17 buts encaissés), Besançon conservera ses valeurs sûres que sont Victor Pillot, Arthur Dirand ou Sofiane El Achak, mais aussi Jorys Adjakly, dans un entrejeu où devraient, fort logiquement, être portés les prochains efforts de recrutement.  

Leur profil ? « On ne va pas être plus royaliste que le roi. On a perdu quatre titulaires (NDLR : lire par ailleurs), il faut déjà songer, dans un premier temps, à les remplacer ». Hervé Genet attend donc un latéral droit, un défenseur et deux milieux de terrain. Encore qu’un jeu de chaises musicales pourrait s’observer. Le secteur défensif recevant en effet le renfort de quatre U18, qui seront intégrés dans le groupe, conformément à la politique de formation du club. Bienvenue aux défenseurs Guyot, Adhoume et Bernauer, mais aussi au milieu de terrain Bideaux, déjà aperçu en fin de saison dernière.

Maxime Chevrier



Les Adjakly, Dias, El Achak... poursuivent l'aventure ensemble. La promesse d'une belle complicité. Photo Loïc Petitjean



Les Adjakly, Dias, El Achak... poursuivent l'aventure ensemble. La promesse d'une belle complicité. Photo Loïc Petitjean

ACTUS





ESPACE PUB

Besançon Football




© 2017 / Besançon Football - Tous droits réservés