Besançon Football - Site officiel du BF - Besançon Football

FIL INFOS





Posté le 10/03/2019

U18 : comme un air de déjà-vu



Après une défaite, le week-end dernier, à l’AJ Auxerre (5-1), à l’occasion de la reprise de la saison, les jeunes Bisontins ont malheureusement de nouveau chuté face à l’autre équipe icaunaise, le Stade Auxerrois (0-2). La faute à un manque de réalisme malgré la belle solidarité affichée.



Face à une équipe auxerroise très renforcée et qui pouvait apparaître comme un vrai mastodonte, le Besançon Foot a pourtant tenu la dragée haute à son adversaire, se créant de nombreuses occasions, avant qu’un scénario cruel ne prenne forme dans les dix dernières minutes, avec deux buts des visiteurs. Le premier sur un cafouillage défensif qui profitera aux Auxerrois, avec beaucoup de réussite (0-1, 82e). Le second sur un corner, concédé alors que les Bisontins poussaient pour revenir (0-2, 87e).

Le coach bisontin, Benjamin Goujon, ne pouvait que regretter « le manque de lucidité et la baisse d’intensité physique » de ses joueurs, qui n’auront pourtant jamais démérité et auraient pu « accrocher le nul et même gagner », car le Besançon Foot a eu les occasions pour marquer, « notamment en deuxième période ».
 

« Du positif, malgré tout »


Et il vrai qu’on aura vu des Bisontins appliqués, utilisant le ballon avec fluidité sur les phases offensives et bien en place défensivement. Le coach Goujon, bienveillant envers ses joueurs, poursuit : « Je retiens du positif malgré tout. J’ai vu de la solidarité et de belles attitudes sur le terrain. Il y a un vrai niveau d’exigence qui fait que je reste confiant pour la suite. Mais ce match reflète en fait notre saison : on montre des aptitudes intéressantes, on fait des entraînements plein de sérieux, mais on n’arrive pas à être récompensés de nos efforts et il nous manque souvent ce soupçon de réussite pour gagner. »

Prochain match avec un déplacement à Belfort et des Bisontins bien déterminés à ne rien lâcher. «  On ira là-bas pour faire un truc face à une équipe juste devant nous au classement, et vaincre ce signe indien. » Histoire d’écrire aussi un autre scénario et ainsi trop éviter les « remakes ».

Benjamin Gonnot








ESPACE PUB

Besançon FC